Le fil connecteur

Plus d’avion, plus de bateau.

Qu’est ce qu’une femme d’affaires même en veston, va bien pouvoir faire avec ça.

Heureusement, y’a Rolande au bureau de poste sur la Grave.  Toujours le même sourire mais maintenant elle a des gants bleus. Y’a rien qui semble la déprimer Rolande. Ça fait qu’on a hâte de lui apporter des paquets.

Lise aussi de chez Cyr Transport. On dirait une conductrice de brousse dans sa p’tite peanut de voiture de livraison.

Rolande et Lise font partie des femmes fortes qui n’ont pas peur de lever des boites. Et aujourd’hui elles représentent le dernier fil qui nous connecte au continent et à nos clients.
Plus là? Faudra reconstruire le ponchon....

Au bureau c’est calme.
Mes collègues sont éparpillés un peu partout. On se texte des niaiseries pour pas perdre les pédales.

Chip est tellement plus habitué de voir du monde qu’il jappe sa vie quand le téléphone sonne.

J’arrose les plantes comme il faut. Une première.

N’empêche, ma nature introvertie apprécie la pause. C’est un moment pour recharger les batteries. Et ça marche. L’adversité motive. Les embûches te foutent un coup de pied au cul. Yess... Faut faire travailler ça ce cerveau là.

Et heureusement vous êtes là.
Vous êtes nombreux à avoir répondu à l’appel des entrepreneurs québécois.
#acheterlocal et à acheter en ligne.

Reste qu’on sait bien que comme nous, la moitié du Québec a perdu son gagne-pain.
C’est pas le temps de t’acheter trois maillots de bain, de l’encens fen-shui amérindien pis des tisanes de pissenlits qui ont poussé du bon côté du calendrier lunaire.

N’empêche. Vous ici et ailleurs, de même que nos fidèles partenaires salons funéraires (eh oui), nous permettrez de sortir pas trop maganés de cette crise et d’être encore là quand le bon temps reviendra.

D’ici là on se relève les manches, on continue de créer pour un meilleur lendemain et parce que ça fait du bien.

Et on envoie plein d’amour à tout ceux qui tiennent le fil connecteur et qui se decappent les mains au purel vingt mille fois avant de rentrer chez eux le soir.
Les Rolande, les Lise, les Richard au garage, les camionneurs, Line et sa gang à l’entrepôt CTMA de Brossard, Pascan aviation qui lâche pas, et Messieurs le maire et deputé qui font une bien belle job pour nous garder sur la map et en santé. 

#cavabienaller

J’enlève mon veston, c’était pour la photo. Je retourne à mes leggings mous.

Bonne journée! ☀️

Le fil connecteur