Blanche Neige et les 5 nains

Cette semaine, nous sommes allés en classe nature avec Véronique Déraspe de la Société de Conservation des Îles

Sous sa tuque se cache une épaisse chevelure noire, la nature est son amie et elle parle certainement aux oiseaux. 

En fait nous sommes persuadés que Véronique, c'est Blanche Neige. Et nous, on aimerait vraiment être ses 5 nains.

On la connait depuis maintenant 3 ans. La Société est notre partenaire 1% pour la Planète depuis ce temps. 

C'est que 1% de nos ventes lui est remis, pour favoriser l'acquisition de terrains dans le but de les protéger pour les générations futures, ainsi que les p'tites bêtes qui les habitent.

C'est une action plus que nécessaire aux Îles mais la tâche est ardue. 

Véronique travaille seule supportée, par son Conseil d'administration de feu. Un étudiant se joint à elle en saison estivale, et un chargé de projet l'accompagne pour un dossier-jardin, qui a pour but de rapprocher les gens de la nature par le jardinage et la découverte de plantes indigènes utiles ou comestibles.



La Société a acquis jusqu'à maintenant 63 terrains, dont les Demoiselles, l'Île Boudreau, une partie de la butte du Vent, pour nommer les plus connus.  Ces sites sont maintenant protégés d'éventuelles constructions aléatoires et sont accessibles aux randonneurs.

"La protection des buttes est l'action qui a le plus d'impact au niveau visuel. Mais ce sont les terrains les plus dispendieux à acquérir. Les subventions se font rares pour ces terrains, car ils n'incluent habituellement pas un nombre suffisant de plantes ou d'animaux à protéger, contrairement à une forêt."

- Véronique


Les terrains acquis sont éparpillés un peu sur les Îles, et si on comprend bien, rares sont les endroits publics planifiés. On retrouve bien le sentier où nous nous trouvions derrière le Centre multifonctionnel de Bassin, puis le parc des Bucks à Cap-aux-Meules. Ces endroits bénéficient d'une servitude de conservation conjointe entre la Société et la municipalité.



L'entretien de ces deux parcs est exécuté par cette dernière. Quant aux terrains appartenant à la Société, la petite équipe tente de les visiter chaque saison. Parfois ils se frappent à des dépotoirs clandestins. Et les moyens pour entretenir tout ça sont limités. C'est semble-t-il un des défis de plusieurs Société de Conservation.


"Si on ne veut pas finir comme des moutons dans un p'tit enclos, il faut avoir un plan de match pour garantir une protection élargie des sites d'intérêt..." 

- Pauline


La Montagne de Bassin est un bon exemple. C'est la plus grande superficie forestière des Iles, avec de très jolis sentiers. Mais ce sont tous des terrains privés.  Les propriétaires ont eu la générosité d'autoriser leur accès. Même chose pour le sentier de Havre-aux-Maisons.

Durant cette année pandémique, plusieurs madelinots ont pu profiter des sentiers en raquettes ou skis de fond. D'ailleurs, soulignons l'excellent travail du Club de plein air des Îles pour l'entretien et le balisage.

Mais cet accès peut changer à tout moment, que ce soit par le bon vouloir des propriétaires ou par la vente de ces terrains. La réglementation plutôt souple rend assez simple la construction dans ces endroits magiques.


Si des terrains ne peuvent être protégés en totalité, l'idée qu'apporte la Société est une vision de compromis. Elle prône le développement des Îles mais de façon encadrée. Elle s'impliquera d'ailleurs comme conseillère dans le nouveau schéma d'aménagement de la Municipalité. 



Parce que la nature nourrit l'Art, nous aimerions que l'Art nourrisse la nature. 

Nous savons très bien que sans les paysages à couper le souffle des Iles, nous n'aurions pas la chance de faire notre boulot. Et aussi tout simplement parce que ça nous fait vibrer. D'entendre les oiseaux le matin, d'admirer la mousse éclatante lors de randonnées, de pouvoir patiner sur le Lac Solitaire, de se faire venter sur la plage. 

On croit en fait que nous sommes les parfaits nains pour Blanche Neige.

Alors dans les prochaines semaines on mettra en place des idées pour sensibiliser la protection de notre lieu de vie.


Et vous, vous pouvez faire quoi?

  • Achetez votre carte de membre de la Société. Vous pouvez vous la procurer sur leur site, à notre boutique sur la Grave, ou sur notre boutique en ligne.
  • Vous possédez un terrain qui pourrait être vendu à la Société ou cédé? Informez-vous. Plusieurs avantages fiscaux existent pour inciter à la chose.
  • Procurez-vous votre carte de membre du Club de plein air des Iles.
  • Les campagnes de financement sur Facebook lors d'anniversaires sont un excellent moyen d'encourager financièrement un organisme. Que ce soit la Société ou autre.
  • Inscrivez-vous à l'infolettre de la Société pour connaître les prochaines actions d'acquisition et peut-être faire un don!
  • Participez à la vague de ramasse de CANETTES!!!?? . Fléau aux Iles et enfin on se réveille.
  • Parlez-en, et surtout profitez-en ! Regardez, sentez, beau temps mauvais temps, les Iles ont tellement à offrir!

Blanche Neige et les 5 nains